Que recherchez-vous ?

La vaccination antigrippale

Dernière mise à jour :
21/11/2022

Vous souhaitez déclarer une activité de vaccination ou vacciner au sein de votre officine ? Découvrez la marche à suivre.

Activité limitée à la vaccination contre la grippe saisonnière administrée aux personnes majeures, à l’exception des personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure.

Sommaire de la page

 

Une activité soumise à déclaration préalable

Focus sur la déclaration

La déclaration doit mentionner :

  • le nom et l’adresse de l’officine,
  • les noms, prénoms, identifiants RPPS de chacun des pharmaciens exerçant au sein de l’officine qui peuvent effectuer les vaccinations.

Note 1 : Pour les pharmaciens adjoints, il est important de vérifier au préalable que l’inscription au tableau de l’Ordre, en section D, est à jour, et qu’ils sont bien inscrits pour l’officine où ils vont vacciner

Note 2 : Toute modification de ces éléments doit faire l’objet d’une déclaration à l’ARS selon les mêmes modalités.

 

Une activité soumise à formation

Une formation de 6 heures doit être réalisée :

  • formation théorique de 3h (possibilité de e-learning)
  • formation pratique à l’acte vaccinal de 3h

Elle doit être suivie auprès d’un organisme ou d’une structure de formation enregistré auprès de l’agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC).

Les pharmaciens ayant suivi un enseignement relatif à la vaccination au cours de leur formation initiale ne sont pas soumis à l’obligation de suivre une nouvelle formation.

Une activité soumise au respect de conditions techniques spécifiques

  • 1

    Des locaux adaptés

    La pharmacie doit disposer :

    • d’un espace de confidentialité clos pour mener l’entretien préalable et garantir la confidentialité de l’acte,
    • d’un espace accessible depuis l’espace client
    • d’un espace sans accès possible aux médicaments.
  • 2

    Des équipements adaptés

    L'espace doit disposer d’un équipement minimum : fauteuil, chaise, bureau,…
    Le local doit permettre de garantir la qualité des actes réalisées : non encombré, propre, point d’eau ou solution hydro-alcoolique…

    NB : l’enceinte réfrigérée comporte des médicaments qui ne doivent pas être accessibles aux patient. Celle-ci ne doit pas se situer dans le local de vaccination, mais à proximité.

  • 3

    Vacciner : protocole de vaccination

    Le protocole comprend plusieurs étapes :

    - Avant la vaccination : l’entretien préalable et la préparation à l’injection
    - L’injection
    - Après l’injection

    Consultez le protocole ci-dessous.

  • 4

    L’élimination des déchets

    Eliminer les déchets d’activité de soins à risque infectieux produits dans le cadre de la vaccination.

  • 5

    La traçabilité de l’acte

    Le pharmacien enregistre le vaccin qu’il administre à l’ordonnancier informatique des substances vénéneuses en y précisant :

    • la date d'administration du vaccin
    • le numéro de lot ou l’étiquette détachable du vaccin.

Et pour le patient ?

L’acte vaccinal est inscrit dans le carnet de santé, le carnet de vaccination ou le dossier médical partagé (DMP) de la personne vaccinée.
En l’absence de DMP, et sous réserve du consentement de la personne vaccinée, le pharmacien transmet ces informations (par messagerie sécurisée de santé si possible) à son médecin traitant.

Contacts

Grand Est