Que recherchez-vous ?

Travailler dans le cadre d’un protocole de coopération

Dernière mise à jour :

Date de publication

28/02/2020

Visuel

Visuel d'illustration
Crédit : Fotolia

Accroche

Vous souhaitez acquérir un nouveau savoir-faire, favoriser l'échange interprofessionnel, réorganiser votre mode d'intervention auprès du patient et diminuer notablement son temps d'attente ? Adhérez à un protocole de coopération et rentrez ainsi dans une véritable démarche de coopération.

Corps de texte

Contenu du bloc éditorial

Comment adhérer à un protocole de coopération autorisé ? Nouvelle procédure 2020

Il est possible d’adhérer à un protocole de coopération autorisé, afin de le mettre en œuvre dans son exercice professionnel.

Les conditions sont les suivantes :

  1. Constituer une équipe volontaire de médecins et de paramédicaux
  2. Mettre en place l’organisation prévisionnelle de prise en charge des patients conformément au protocole
  3. Assurer la formation des paramédicaux comme décrite dans le protocole
  4. Déposer une demande de déclaration

 

Prime de coopération

Une prime de coopération peut être attribuée à certains professionnels salariés et déclarés.

Contenu du bloc éditorial

Comment prendre connaissance des protocoles de coopération déjà autorisés ?

Rdv sur le site du Ministère

À qui s'adresser ?

Pour initier ou intégrer un protocole, contacter l’ARS.

Contacts

Contacts

Territoire

Grand Est

Téléphone

03.83.39.29.45

Aller plus loin

Liens utiles